Votre association désire mettre en place une réelle démarche de communication, avec un plan, une stratégie, bref quelque-chose de solide. Il y a deux cas de figures. Soit vous embauchez un(e) chargé(e) de communication, soit vous n’avez pas les moyens et devez gérer ça tout seul. Dans ce second cas, attention à ne pas vous éparpiller…

question 300x198 Communication associative : qui peut sen charger ?

 

Créer une équipe

Gérer la communication, surtout lorsque l’on est bénévole, n’est pas toujours quelque chose d’évident, surtout si l’on part de zéro. C’est la raison pour laquelle il peut être judicieux de créer une équipe. Mais attention ! Deux à trois personnes suffisent amplement. Au-delà, vous aurez probablement des problèmes à gérer la cohérence.

Il est nécessaire de donner à cette équipe un coordinateur (qui fera partie de l’équipe…). L’idéal est que le coordinateur soit également un membre du Bureau ou du Conseil d’Administration. Il doit avoir une légitimité pour jouer ce rôle d’interface entre l’association et le « monde extérieur ». De plus, il doit être facilement joignable.

Là encore, attention ! Choisissez les personnes de l’équipe en fonction de leurs compétences (communication visuelle, rédactionnel, web…) et de leur motivation à donner à votre association une visibilité maximale.

A ce stade, vous avez votre équipe, dont le coordinateur fera le lien avec le Conseil d’Administration. Et maintenant, faites confiance à cette équipe… Car votre association doit accorder une totale confiance à cette équipe et respecter leurs décisions. La tentation sera grande de tout discuter… La moindre décision, le moindre visuel, la moindre stratégie… Essayez d’éviter cet écueil. Faites valider les décisions stratégiques par le Bureau, mais donnez de la liberté à votre équipe dans la réalisation de ses tâches.

La communication en lien avec les objectifs et les moyens

L’équipe en charge de la communication doit être en lien permanent avec le Conseil d’Administration. D’abord, parce que les objectifs de la communication doivent être basés sur les objectifs de l’association. Ensuite, parce que la communication est également une affaire interne. Vous ne pouvez pas à la fois prétendre communiquer en externe et ne pas tenir les membres de votre structure au courant de vos actions. Et surtout, gardez à l’esprit que vos membres sont les premiers diffuseurs de vos messages. Ils constituent vos premiers relais.

Pourquoi ? Parce qu’ils connaissent l’association et sont motivés par ses actions et ses valeurs. Ils sont par essence de formidables messagers !

En outre, vous devrez rester en contact avec le Trésorier pour vous assurer du budget alloué à la Communication, et de la façon dont il sera utilisé. Il est parfaitement possible à l’heure actuelle de communiquer avec un budget minimal, grâce à Internet. Privilégiez donc ce support et exploitez ses possibilités.

Qui gère quoi ?

En fonction des compétences de votre équipe, vous pouvez tout a fait répartir les rôles. Désignez un Community Manager pour alimenter les réseaux sociaux. Il centralisera tous les médias et pourra les publier à intervalles réguliers.

Vous pouvez désigner quelqu’un pour les relations presse, quelqu’un pour la gestion du site web (le plus gros morceau). A vous de décider de votre organisation, mais n’oubliez jamais : une répartition des tâches s’accompagne d’un planning, de procédures, et d’objectifs.

Préparez votre plan en début d’année en lien avec le Conseil d’Administration, puis lancez-vous ! Et bien sûr, analysez vos résultats en fin d’année…

Et vous, comment gérez-vous votre communication ???