! Bonjour. Cet article a été écrit il y a plus d'un an. A moins qu'il soit écrit qu'une mise a jour a été effectué depuis, Il est possible que les informations qu'il contient aient évolué.

 

Article invité rédigé par Amélie Nicaise, directrice déléguée à la communication pour l’association STARTING-BLOCK, dans le cadre de l’événement Conseils de Comm.

Starting-block

Faites simple, court et concret.

Rien de pire en communication que de vouloir tout dire !  Pour illustrer vos actions, mieux vaut un exemple bien choisi qu’une longue démonstration théorique.

Or quand on est engagé dans un projet associatif auquel on croit, on a beaucoup de choses à dire…

Et comme, en plus, dans les associations, la communication est souvent pensée à plusieurs (car sur ces questions-là, tout le monde a toujours un mot à dire), on se retrouve à la fin avec des documents longs et franchement indigestes pour quelqu’un d’extérieur.

Bref, mettez-vous toujours dans la peau de celui à qui vous adressez votre message et simplifiez-lui au maximum la tâche. Évitez les sigles, le jargon interne et les formules creuses.

Hiérarchisez vos messages et illustrez vos propos. Racontez des histoires.

Vous vous donnerez ainsi les meilleures chances d’être lu, et compris !

Ce conseil peut paraître simple, mais, croyez-en mon expérience, il n’est pas si facile que ça à appliquer !

Conseil rédigé par : Amélie Nicaise,

Directrice déléguée à la communication

Association Starting-Block