Article invité rédigé par Caroline Squarzoni, conseillère en communication et agent de développement, dans le cadre de l’événement Conseils de Comm.

 

Éveiller la curiosité et l’intérêt de votre interlocuteur en parlant de votre association, c’est toujours un plaisir et c’est très utile pour un bouche-à-oreille positif !

L’élaboration d’un plan de communication est destiné à doter votre association d’objectifs clairs, d’une image ajustée à votre mission et à votre vision.

Cependant, il vous reste à vous pencher sur vos activités quotidiennes qui en sont l’aspect concret.

Pour leur donner toute leur valeur, vous devez réfléchir au petit plus de chacune de ces activités, ce qui lui donne son cachet, pour finalement formuler une phrase « d’accroche » qui éveille la curiosité de votre interlocuteur quand vous présentez cette activité.

En premier lieu, vous devez réfléchir avec les responsables des services sur l’aspect à mettre en valeur pour faire un tout cohérent avec le plan de com. Le truc c’est de trouver plusieurs petites phrases : l’activité a un aspect séduisant, mais les points de vue de vos interlocuteurs changent. Et vous ne devez rien inventer : embellir n’est pas mentir !

Une des méthodes est d’identifier, pour chaque activité, les publics auprès de qui elle rayonne : les cibles principales évidemment, mais il reste aussi :

  • les autres employés ou bénévoles
  •  le conseil d’administration
  • les partenaires sur ce projet ou d’autres,
  • des bailleurs,
  • des associations intervenant aussi auprès des mêmes cibles, plus toutes celles qui se rapprochent de votre mission
  • et le grand public.

 

Ça peut paraître beaucoup, mais il s’agit de bon sens : chacun de ces acteurs a une relation différente avec votre association et il faut donc se mettre à sa place pour lui parler de vos activités selon ses intérêts.

Exemples : les bailleurs apprécieront le renforcement de votre mission, les partenaires la complémentarité avec la leur, les autres employés pourront facilement résumer les différents projets lors de leurs propres activités, vos bénéficiaires s’intéressent à leurs besoins et la plupart de ces interlocuteurs sont peu portés sur l’opérationnel ou l’administratif, …

Faites ce petit exercice et vous créerez de l’intérêt très facilement ensuite.

N’oubliez pas : mettez-vous simplement à la place de la personne en face de vous et captivez-la dès la première phrase !

carolineS 150x150 Conseils de Comm #5   Caroline Squarzoni   créer des accrochesConseil rédigé par : Caroline Squarzoni

conseillère en communication et agent de développement

Blog : http://cassandria.wordpress.com