Réussissez vos brochures, logos, pages web, newsletters, flyers et bien plus encore ! C’est avec cette accroche, juste sous le titre, que le livre « Créations Graphiques » ouvre le bal. Et pour cette nouvelle « chronique » sur Comm Asso, autant vous le dire tout de suite : j’ai adoré ce bouquin. Et s’il y a bien un livre de graphisme dans lequel vous devriez investir quelques euros, sans doute est-ce celui-ci.

Créations graphiques Créations Graphiques : le livre (Pearson)

De John McWade, 240 pages, avril 2010, Pearson.

Comme à chaque fois, je vous propose d’abord un petit compte-rendu du contenu, puis nous terminerons cet article avec l’avis de Comm Asso. Mais si vous souhaitez d’abord prendre connaissance de l’avis ou si vous n’avez pas le temps de lire toute la description du livre, cliquez juste ici pour descendre en bas de page.

4ème de couv : Savoir utiliser le logiciel approprié ne suffit pas à être bon graphiste. Il faut aussi voir et penser comme un graphiste.

Dans cet ouvrage, qui regroupe un florilège des meilleurs projets professionnels publiés dans son célèbre magazine de graphisme, Before & After, John McWade offre une présentation approfondie des principes de base du graphisme, avant de partager concrètement techniques et procédés.

Dans un style simple et convivial, il analyse différentes créations graphiques abouties – brochures, lettres d’information, sites web, cartes de visite et autres supports visuels – et explique le pourquoi et le comment de leur réussite. À votre tour, inspirez-vous de ces exemples et employez ces mêmes techniques à l’envie pour améliorer vos propres documents. [...]

Alors que trouve-t-on dans cet ouvrage ? Le livre se divise en 3 grands chapitres. Bases, Techniques, Projets. Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, un petit mot sur…

L’Introduction

L’auteur y rappelle que tout le monde n’est pas naturellement formé au graphisme. Et que c’est la raison d’être de ce bouquin. Parfois, l’on doit réaliser des documents pour sa structure. Avoir quelques bases est alors bienvenu. « La création graphique est un processus où l’étape clé est la première : décider du résultat à obtenir. ». Ok John. Voyons la suite.

BASES

C’est avec la partie « créer sans règles », que nous débutons réellement l’ouvrage. Nous sommes bel et bien dans le vif du sujet. Des éléments illustratifs occupent la première double page. D’emblée, l’auteur nous place dans une démarche active. Ils nous pose des questions, nous demande de réfléchir sur ce qu’il nous montre. Cela donne le ton de ce que sera le reste du livre. Presque un dialogue, entre John et ses lecteurs. Il s’agit donc d’un livre pédagogique dans lequel même un débutant peut fourrer son nez.

Et dans ce premier grand chapitre du livre, nous apprenons (ou révisons) les grandes bases des créations graphiques.

  • Savoir écouter une page blanche : « Une page blanche a beau ne rien proposer, jamais un graphiste ne rencontrera un rien aussi important ». On révise les différents formats de page (A3, 4, 5…), on enchaîne sur l’importance de l’orientation. Format portrait, votre œil peut embrasser d’un coup tout le contenu. Format paysage, vos yeux vagabondent d’une marge à l’autre. S’ensuivent des illustrations concernant les marges. Si vous n’y avez jamais fait attention, ce passage vous sera grandement utile. Les marges de vos documents jouent un rôle déterminant dans sa composition.
  • Le cercle chromatique : voici la partie essentielle du livre. Vous y apprendrez comment associer les couleurs, mais pas uniquement. Le cercle chromatique vous fera réviser vos couleurs primaires, secondaires et tertiaires. Il vous apprendra surtout les relations entre couleurs. Monochromes, analogues, complémentaires, complémentaires adjacentes. Ceci ne fera que vous préparer pour…
  • Comment choisir la couleur idéale : accrochez votre ceinture. S’il y a bien une règle, en matière de couleurs, qui vous sera indispensable, c’est celle citée ici. Toutes les couleurs de la palette que vous allez utiliser, sont déjà présentes sur la photo que vous décidez de présenter sur votre document. A l’écrit, ça paraît flou. Mais le livre est bourré d’illustrations très parlantes. Vous apprendrez à extraire les couleurs d’une photo. A tester. A créer des palettes. La lecture de ce chapitre seul vous permettra à coup sûr de ne plus vous planter dans vos créations graphiques associatives. Finis les supports aux couleurs mal accordées. Plus d’excuses !
  • Quelle police avec quelle image ? ce chapitre vous donne des clefs pour choisir une police de caractère qui s’accorde avec les images présentes sur le support que vous créez. L’exemple choisi est une carte de visite. Vous verrez l’avant, et l’après. Et vous serez convaincus de l’importance que jouent les polices de caractères sur vos supports de communication.

 

TECHNIQUE

Cette seconde partie de l’ouvrage pousse le bouchon un peu plus loin. Les exemples donnés par John se font encore plus parlants.

  • 1 égale n : une photo d’une barque échouée sur une plage. Sur l’eau, un voilier vogue au loin. Quelques vaguelettes roulent vers l’arrière de la barque. Et John nous démontre que cette grande photo est constituée de plus petites. Il prouve qu’à partir d’une unique photo, vous pouvez créer une histoire. Vous ne regarderez plus vos clichés de la même façon. Et vous saurez comment en tirer le meilleur parti pour illustrer votre journal interne, par exemple. Encore un excellent chapitre.
  • Bases du rognage : le rognage, ou l’art de recadrer une photo pour accentuer son impact, la faire parler de manière différente. L’auteur passe en revue différents principes et techniques essentielles. Encore une fois, de bonnes idées à prendre pour vos documents. Et pour la première fois du bouquin, un rapide exemple adapté à un site web…
  • Points focaux : « Photo complexe ou ambiguë ? Huit solutions pour attirer l’œil à l’endroit souhaité ». Cette introduction dit tout.
  • Couvertures vraiment classes : ici, John nous fait part de techniques pour réussir vos couvertures de documents. Il nous donne « 10 idées simples pour créer des couvertures épatantes ». Et c’est vrai qu’elles sont simples, ces idées. Pour un résultat épatant.
  • Harmonie avec l’intérieur : l’auteur prend l’exemple d’un CD. A l’extérieur, vous avez l’illustration du boitier (la jaquette). Comment faire pour créer une harmonie avec l’intérieur ? (l’illustration du rond du CD). Ce principe s’applique également à d’autres supports. L’auteur prend ainsi l’exemple d’une feuille au format lettre, pliée. Quelle harmonie entre l’extérieur et l’intérieur ?
  • Sans bordure : « comment créer des pages pour les imprimantes jet d’encre qui ne peuvent imprimer au-dehors des marges ? » vous vous êtes forcément déjà retrouvés confrontés à ce problème… Eh bien ici, John vous donne plusieurs solutions. Vous verrez que les marges peuvent être transformées en atouts puissants dans votre composition graphique.
  • Légendes en voix-off : imaginons que vous ayez un dépliant avec une photo d’une personne. Vous voulez ajouter une légende. L’auteur vous donne ici les clefs pour le faire de façon à la fois intelligente et séduisante. Pour un résultat harmonieux et complémentaire.
  • Enseignements d’un beau site : nous nous attardons ici sur la composition graphique d’un site web. De la structure à la police, en passant par l’en-tête, le pied de page ou encore les couleurs (des liens, etc), l’auteur vous résume les principes de bases en 9 pages claires et bien illustrées.
  • Page d’accueil… Avenante : On s’attarde ici sur la page d’accueil d’un site web.
  • Simple, voyant, éclatant : John nous fait l’éloge du minimalisme.
  • Pouvoir de la carte postale : deux solutions pour communiquer un message.
  • Insérer une photo dans un nom : c’est vrai que l’on a tendance à utiliser le texte pour compléter le texte. L’auteur nous montre ici comment intégrer une image dans un mot ou un texte de façon à renforcer son impact.

 

PROJETS

Cette fois, on passe aux choses sérieuses.

  • Créer un thème : vous voulez réaliser un dépliant ? Ici, vous apprendrez à lui donner une réelle cohérence, en créant un thème. L’exemple choisi est un triptyque. De quoi vous donner de bonnes idées et vous permettre un réel regard critique sur vos anciens supports de communication.
  • Créer une brochure narrative : après le thème, la narration. Comment organiser vos éléments pour leur donner véritablement du sens ? Couverture, dos, milieu… Organiser vos propos et visuels.
  • Créer une brochure au format poche : « huit petites pages pour une grande histoire ». L’on y apprend comment créer chaque double page pour raconter une histoire.
  • Une lettre d’informations petite mais attractive : on se penche davantage ici sur l’organisation de doubles pages pour une courte lettre d’information. Et l’on passe plus en détail ce que vous allez faire figurer dans les marges, les distances à utiliser, l’organisation du texte, des illustrations… Un passage du livre à ne pas survoler.
  • Créer une carte simplement : vous souhaitez créer des cartes de visites pour votre asso ? Ce passage est pour vous.
  • Créer un en-tête de lettre à double objectif : du sens de l’en-tête, de sa position et de sa police de caractère.
  • Créer un logo texte : à mon sens, tout ce qui touche à la transformation ou création des polices de caractères et déjà un peu plus complexe que le reste, mais cela reste abordable et toujours très intéressant.
  • Créer un flyer avec son enveloppe : l’idée est bonne, il suffisait d’y penser ! Votre flyer, en se pliant, peut se transformer en enveloppe… Enveloppe que vos adhérents peuvent vous renvoyer par la poste avec un petit chèque de don à l’intérieur. Ainsi, économie de papier et d’encre:) A adapter à vos besoins.
  • Petit site, grand format : on revient sur Internet. Comment créer un site simple à mettre en place, aisé à maintenir et attrayant à lire.
  • Créer un magnifique en-tête web : tout est dans le titre.
  • Créer des présentations web : en cas de discours avec diaporama, ce chapitre vous servira probablement. Si vous utilisez power-point, vous apprendrez ici comment donner de l’impact à vos diapositives (choisir un arrière plan simple, utiliser une police claire, etc.)
  • Imager sa présentation : « pour raconter une histoire, vous avez besoin de photos ». Apprenez-donc à utiliser toute la force de ces dernières.
  • Créer une brochure panoramique : les bases du format, les configurations de la disposition… Avec un bel exemple à l’appui.
  • Créer sous la ligne : John nous parle de la ligne d’accrochage, où la ligne qui, sur un document, crée un « dessus » et un « dessous »… Et d’une manière plus générale, il nous parle de l’importance des lignes dans tous documents.

 

L’avis de Comm Asso


Bon, je ne vais pas mâcher mes mots. Nous sommes ici en présence d’un excellent ouvrage. Même s’il n’est pas créé en direction des associations, mais en direction de toute personne devant utiliser le graphisme, absolument tout est adaptable au milieu associatif. Vous voulez connaître en détail les forces du bouquin ? Ok, c’est partit :

Les points forts de l’ouvrage

  • Des exemples à tout bout de champ. Indispensable, vous me direz, pour un livre parlant de graphisme. Certes. Mais les exemples sont biens choisis et toujours très parlants. Il y en a pour tous les goûts. Et surtout, bien que s’agissant à la base d’un livre écrit par un américain, avec des exemples américains, tout a été adapté en français. Les exemples sont donc des exemples de créations graphiques réalisée en France. On se sent donc bien plus concernés et les exemples nous parlent davantage.
  • Facile à lire : jamais de gros blocs de texte, mise en page aérée
  • Pédagogique : on avance pas à pas, et l’auteur sollicite en permanence notre avis. Il ne cesse de titiller nos rétines. Sans doute parce que ce bon vieux John est à la fois graphiste, auteur et enseignant.
  • Technique : pour chaque exemple et partie abordée, John nous dit comment réaliser les actions sur votre logiciels de graphisme ! Précisons que c’est adapté aux utilisateurs de Photoshop, mais la plupart des exemple fonctionnent avec d’autres logiciels.

 

Et maintenant, je vous propose d’aborder les points plus faibles de l’ouvrage :

  • Bon. J’ai beau chercher, je n’en trouve pas ! Je vais tout de même en esquisser un. Peut-être qu’à mon goût, il n’y a pas assez d’exemples d’affiches. Et je regrette un chouilla que les newsletters web n’aient pas été abordées. Mais bon. Je chipote un peu, là. Parce qu’une bonne partie des explications que donne John peut être appliquée aux affiches et newsletters.

En conclusion : si vous cherchiez un livre sur le graphisme, pour améliorer les supports de communication de votre association, ne cherchez plus. Vous l’avez sous le nez.

Voir sur Amazon

Pour vous faire une idée...

Commandez le livre sur Amazon !

Voir sur Amazon