Aujourd’hui, parlons un peu de papier… Si vous désirez entretenir un bon dialogue avec votre imprimeur, vous devez correctement préparer vos fichiers pour l’impression 🙂 Avant de lui confier vos supports de communication, flyers ou affiches, il y a plusieurs éléments à prendre en compte. Ils sont au nombre de 3. Et les 3 sont importants. Fournir à votre imprimeur un fichier respectant ces 3 éléments est obligatoire. Sans ça, il ne pourra pas satisfaire vos demandes.

Vous pouvez généralement paramétrer ces 3 éléments dès la création de votre fichier. Par exemple, sur Photoshop, la fenêtre ci-dessous s’affichera. Vous y réglerez :

  • La taille de votre image en prévoyant des marges de 2 mm de chaque côté
  • La résolution : paramétrez à 300 dpi
  • Le mode : choisissez CMJN ou CYMK

parametres_impression

A présent, je vous propose d’entrer dans le détail pour quelques explications…

Prévoir des marges

Si votre document est à fond perdu, c’est à dire si le graphisme de votre flyer (par exemple), va jusqu’au bord, vous devez absolument prévoir des marges. Admettons que vous avez prévu un flyer à fond perdu aux dimensions 14*10,5 cm (format carte postale). Vous allez en fait créer un fichier aux dimensions 14,4*10,9 cm. C’est à dire un fichier plus grand de 2mm de chaque côté.

Pourquoi ? En prévision des variations normales pouvant survenir lors de l’impression. Si vous n’avez pas prévu des marges de 2mm, vous risquez de vous retrouver avec une ligne blanche sur l’un des cotés…

Note : je vous conseille de prévoir ces marges de 2mm quelque soit votre document. Aussi, n’écrivez rien sur votre flyer, affiche, ou autre, à moins de 4mm du bord.

La bonne résolution

Dès qu’il s’agit d’impression, la résolution de vos images ne doit jamais être inférieure à 300DPI. Cette résolution vous garantit une bonne qualité d’impression.

Sur Internet, par contre, des fichiers à 72 DPI suffisent amplement. Mais ils ne valent pas pour l’impression. Lors de la création de vos supports destinés à être imprimés, prenez garde d’avoir réglé votre résolution à 300 DPI.

supports de communication

Le mode 4 couleurs

L’impression couleur se fait en quadrichromie pour un respect des nuances. Votre fichier doit donc être en quadrichromie. En français : CMJN (Cyan-Magenta-Jaune-Noir). En anglais : CMYK (Cyan- Magenta-Yellow-Key).

Note : ici, le logiciel libre « GIMP » est éliminé de la course en tant que logiciel de création destiné à l’impression. En effet, il ne permet pas de créer des fichiers en quadrichromie (on trouve cependant sur Internet des astuces pour pallier à ce problème, si vous avez le courage de plonger vos mains dans le cambouis). Espérons que les prochaines versions pallieront à ce manque !

 

Le mot de la fin : si le fichier que vous remettez à votre imprimeur est constitué de calques (un fichier psd, par exemple), vous devez également penser à lui fournir les polices de caractères que vous avez utilisées ! Par contre, si vous donnez un fichier de type JPEG ou PDF, aucun soucis:)

 

Creative Commons License photo credit: photojenni

By | 2017-10-27T13:48:56+00:00 7 février, 2012|Graphisme et P.A.O|

About the Author:

One Comment

  1. Cathy MANSERI 7 février 2012 at 16 h 10 min - Reply

    Très bon récap Sébastien. Il est vrai que les fichiers que nous recevons ne sont pas tous conformes aux spécificités de l’imprimerie et des retouches sont nécessaires. Ne s’improvise pas graphiste qui veut ! 

C'est à vous !