Votre association communique d’une façon qui lui est propre. Vous testez probablement des méthodes, des visuels, des actions. Et si vous accordez de l’importance à votre communication, sans doute avez-vous intégré une démarche, réalisé un plan de communication. Une fois mis en œuvre sur une durée donnée, il vous reste à mesurer. A passer par l’évaluation de vos méthodes. Passez-vous à côté ?

 

L’art de la mesure

La plupart du temps, l’association arrive en fin d’année et se dit « tiens, on va pouvoir faire un p’tit bilan ». Mais mesurer, voir ce qui a fonctionné, n’est pas quelque chose à penser à la fin.

La seconde erreur consiste à simplement se dire, « il faut faire mieux la prochaine fois »… Sans avoir pris soin de tirer partie de vos statistiques et évaluation.

Le soucis, c’est que si vous n’avez pas pensé en amont à la façon dont vous allez évaluer votre réussite, vous risquez à la fois de perdre du temps et de vous trouver dans la panade.

Vous devez penser à la façon dont vous allez mesurer votre réussite, au moment où vous définissez vos objectifs de communication. Et pas après.

Ainsi, vos paramètres de mesure seront déterminés dès le départ.

Et agiront comme un guide pour déterminer la réussite de votre communication.

mesurer les statistiques

L’utilisation des statistiques…

Ces paramètres de mesure, vous permettront la plupart du temps de réaliser des statistiques.

  • Exemple : un de vos objectifs de communication est de d’attirer 3000 visiteurs/mois sur votre site web. Le paramètre de mesure sera donc le nombre de visiteurs/mois qui consulte effectivement votre site à la fin d’une période donnée. Vos statistiques finales comprennent le nombre de visiteurs/mois sur x mois.

 

Mais l’utilisation des statistiques ne peut se limiter à une consultation passive.

Vous avez dépassé vos objectifs ? Parfait ! Mais quel facteur, quelle partie de votre communication vous a permit d’obtenir ce résultat ? C’est un autre paramètre à définir en amont.

 

Faire mieux la prochaine fois !

Vous pouvez vous dire que vous devez faire mieux la prochaine fois. Mais pour cela, vous devez savoir « comment ». Et pour savoir « comment », vous devez pouvoir tirer pleinement partie de vos statistiques, de façon à connaître les points forts et points faibles de votre communication.

Comment saurez-vous ce qui a bien fonctionné et moins bien fonctionné dans votre comm ?

Savoir ceci fait toute la différence.

La consultation des statistiques doit être active.

Une fois que vous avez compris ceci, vous êtes armés pour faire évoluer votre communication.

 

Le p’tit sondage qui va bien :

Et vous, prenez-vous le temps de mesurer l'impact de votre communication à l'aide de statistiques ?

View Results

Loading ... Loading ...
By | 2014-03-04T11:49:55+00:00 14 mai, 2013|Principes clefs|

About the Author:

C'est à vous !