Vous n’êtes sans doute pas passés à côté de ce nom. Inspirée par le mouvement espagnol, une partie de la population française occupe les places depuis une quinzaine de jours, tentant de s’organiser pour se faire entendre, proposer des revendications, agir en citoyens.

Désormais incontournable dans ce genre de mouvement, Internet est au rendez-vous. Les réseaux sociaux donnent l’info en temps réel et servent de relais, aidant à la coordination des actions. Chaque jour, des rassemblements naissent dans de nouvelles villes. C’est une révolution (pourrait dire Steve Jobs)…

Carte des rassemblements

Pourquoi faire un zoom sur Réelle Démocratie ? La réponse est simple. Le mouvement est un véritable laboratoire de communication. Il permet de voir comment une comm s’organise, en parallèle avec l’organisation d’un mouvement, avec ses forces et faiblesses…

Mettre en place une communication de manière démocratique.

Au départ était le site Internet de Réelle Démocratie. Avec ce site, un forum. Et sur ce forum, un topic « Commission communication » était ouvert. En thème principal : la création d’une identité graphique (logo, couleurs…) pour le mouvement.

La principale difficulté dans l’élaboration de cette comm est la démarche démocratique. Ce n’est pas une mince affaire. Pendant 3 jours, chaque internaute y est allé de sa proposition, de ses idées de son questionnement. Certains voyaient bien un tournesol comme logo, d’autres souhaitaient que le drapeau français soit incrusté. Résultat, le 27 mai, soit 3 jours après l’ouverture du forum, la rubrique « identité graphique » comptait 130 posts.

Pas forcément évident de synthétiser tout cela, surtout lorsque l’on veut agir vite et être prêt avant que les médias ne véhiculent une image négative du mouvement… Et bien entendu, le principal problème était…

La lenteur de la concertation

Vous avez sûrement déjà expérimenté ceci : plus on est nombreux à décider, moins on est rapide.

L’idée de laisser chacun s’exprimer est essentielle, mais il y a un moment où il faut trancher. Et se pose alors la question : qui doit trancher ? Comment procède-t-on ? Par un vote ? Oui, mais qui vote ?

Ce mouvement de Réelle Démocratie est un vrai mouvement citoyen. Il appartient à tout le monde. Et donc, tout le monde est susceptible de s’exprimer sur la charte graphique. Sauf que nous savons tous ceci :

On ne peut pas plaire à tout le monde.

C’est ainsi. Au début, une charte graphique faite à la va vite était présente sur le site. Toute l’idée du forum « Commission Communication » était de créer une nouvelle charte représentative du mouvement. Et l’équipe du site semblait parfaitement consciente que la nouvelle charte ne plairait pas à tout le monde. Parce que les goûts et les couleurs… Vous savez ce que l’on en dit.

Ce qu’il fallait donc, pour éviter ce stade où tout le monde donne son avis sur les premières moutures du logo, c’était une concertation de départ, fixant ce que devait véhiculer ce logo et les couleurs. Débattre là-dessus et arrêter une liste de points.

Ensuite, pour la création graphique pure, il fallait déléguer.

La prise de décision

A ce stade, vers le 28 ou 29 mai, le site a fait peau neuve. Nouvelle charte graphique, nouveau forum. Et fin de la discussion sur l’identité graphique… Jusqu’à ce qu’une « commission nationale légitime pour administrer ces outils, représentative de la diversité des assemblées générales en France, ne finisse par émerger ». (L’équipe du site a d’ailleurs publié un communiqué de presse le 31 mai, pour justifier sa démarche, se défendre de toute illégitimité dans la prise de décision, et préciser qu’elle passera la relais dès que possible).

Le résultat ? Quelque chose a bien été mis en place. Mais peut-on réellement parler d’une identité visuelle ? Seule la bannière du site a été changée. Et de façon provisoire, semble-t-il.

Et en concret ?

Pour finir, voici la différence entre le graphisme de départ de Réelle Démocratie, et le graphisme élaboré suite au débat.

AVANT :

L’ancienne bannière du site :

Ancienne bannière

 

 

APRÈS :

Nouvelle bannière :

Nouvelle Bannière Réelle Démocratie

 

 

On observe qu’au début, le graphisme était plus percutant, plus proche d’une idée de révolte. Et à l’arrivée ? Le Brainstorming, puis la création ont donné quelque chose de presque institutionnel… L’un des membres de l’équipe du site en donne la raison. Ce type de graphisme est simplement la forme « la plus simple et la plus reconnue par toutes les classes ». Trois précisions :

  • le mouvement ne s’adresse pas qu’aux jeunes. Il doit toucher toucher tout le monde, donc avoir un graphisme le plus simple possible
  • Le graphisme doit retransmettre l’image de sérieux. Réelle Démocratie ne doit pas être prise pour une bande de guignols qui jouent aux apprentis révolutionnaires.
  • En adoptant ce coté « Etat », le mouvement se revendique de façon graphique comme son égal : le peuple. Ni plus, ni moins.

Evolutions…

La question se pose désormais de savoir si l’identité visuelle du mouvement peut évoluer, voire changer, et surtout à quel point… Le logo présent dans la bannière va-t-il rester ? Et qu’en est-il du slogan ? A quel moment va-t-il apparaître ? Le mouvement en est encore à ses débuts, au niveau de la communication comme de l’action. Reste à voir quelle va être l’évolution de tout ceci. Le mouvement réussira-t-il à créer du contenu viral ? A créer des documents qui circulent ? A communiquer efficacement avec les médias ? Comment va-t-il utiliser au mieux les nouvelles technologies ? Qu’en sera-t-il de la cohérence internationale ? Et surtout, le mouvement va-t-il autant grossir dans la rue que sur Internet ?

Pour se tenir au courant de l’évolution de la communication de ce mouvement, 2 liens :
– leur rubrique « comunication visuelle »
– le mur de photos et vidéos

Affaire à suivre…

By | 2017-10-27T13:48:59+00:00 2 juin, 2011|Actus du site|

About the Author:

C'est à vous !