Pourquoi les bénévoles sont-ils si importants ? Parce qu’ils constituent le « terreau » de l’association, la base qui nourrit votre plante verte. Sans eux, votre association se dessèche et finit par dépérir. Le parcours des bénévoles se fait souvent petit à petit. On commence par pousser la porte, et puis on s’implique un peu plus au fil du temps. Et lorsque l’on est mûr, on rejoint le noyau dur.

Mais la base, c’est que pour que vos bénévoles se sentent bien au sein de votre organisation, il vous faudra affiner votre communication interne.

Le besoin de reconnaissance

Nous sommes tous en quête de reconnaissance. Pourquoi ? Simplement car cela nous aide à développer l’estime de nous-même. Ce besoin figure d’ailleurs dans la pyramide des besoins du psychologue Abraham Maslow. Il est plus ou moins développé selon les personnes et peut donc figurer en haut ou vers le bas de la pyramide, mais il est bien présent chez chacun d’entre nous. C’est humain. Et l’estime de soi passe par ? Par ? Tout juste, par la reconnaissance et la valorisation.

 

Pyramide Maslow comm asso Lart de valoriser ses bénévoles...

Voici ce qu’il faut retenir. Vos bénévoles s’impliquent ? Valorisez-les. Montrez leur votre reconnaissance. Montrez leur que votre association sait reconnaître la valeur de leur engagement. Il y a au moins deux conséquences directes au fait de valoriser vos bénévoles.

 

  • le bénévole valorisé se sentira en confiance et il y a de fortes chances pour que son engagement s’en trouve renforcé.

 

  • Les autres bénévoles qui s’impliquent moins, auront envie d’en faire plus, pour à leur tour accéder à cette valorisation.

 

Et puis, cela servira la cohésion de vos membres et de votre équipe. Beaucoup d’associations placent le mot « convivialité » en avant, mais ce mot prend une réelle dimension chez celles qui savent valoriser leurs bénévoles. Attention, toutefois, à ne pas créer de déséquilibre… Tout le monde ne peut pas s’engager au même niveau (pas la même somme de temps à consacrer, moins de compétences, etc.). Il ne faut donc pas oublier de valoriser ceux qui en font moins, mais qui sont tout de même présents dans la vie associative.

 

Ok, mais valoriser ses bénévoles, ça veut dire quoi ?

Rien de bien sorcier. Il s’agit de trouver un moyen de les remercier. Il y a quantité de façons de le faire, et un simple merci est déjà un geste en soi. Donc dire merci, oui, mais pas seulement ! Car la véritable valorisation passe par le fait de citer les personnes en exemple, de trouver un moyen de les mettre à l’honneur en face des autres.

Quelques idées ?

En voici une poignée, mais je suis certain que chacun trouvera de quoi rallonger la liste :

  • Faites des interviews de vos bénévoles, des portraits, que vous pouvez publier sur votre site Internet…
  • Donnez la plume à vos meilleurs bénévoles pour écrire un mot sur votre Blog ou dans votre journal associatif (si vous disposez de ces outils)
  • Faites des communiqués de presse dans lesquels apparaîtra le nom des bénévoles participant à l’événement sur lequel vous communiquez.
  • Faites des vidéos de vos activités et publiez-les sur votre site. Nommez les bénévoles qui apparaissent à l’image (dans le générique, ou au fil de la vidéo).
  • Faites un journal événement pour fêter vos cinq ans (par exemple), et retracez l’histoire de votre association à travers ses bénévoles !
  • Parlez de l’engagement de vos bénévoles lorsque vous êtes en face d’eux, en Assemblée Générale, etc.

 

Exemple : l’association Solidarité Sida, organisatrice du festival Solidays, valorise ses bénévoles du festival ! Par le biais de son blog…

Et vous, par quels moyens valorisez-vous vos bénévoles ?