Google+, le réseau social de Google, reste un terrain où les associations s’aventurent peu. Pourtant, ce réseau comporte bel et bien des avantages… Mais le jeu en vaut-il la chandelle ? Devriez-vous utiliser Google+ pour votre asso ? Voici quelques éclaircissements.

 Google+

Tour d’horizon de Google+

Quelques clics suffisent pour faire partie de ce réseau social. Première étape ? Créer un compte sur Google.

Une fois votre compte créé , (compte qui vous donne accès à tous les services Google dont la messagerie Gmail), vous devez commencer par créer un profil personnel sur Google+.

A partir de là, vous pourrez créer des communautés (à peu près équivalent des groupes Facebook) et des pages pour votre association. Les communautés sont davantage dédiées à la communication interne. Les pages sont davantage dédiées à la communication externe.

La question qui se pose souvent est celle-ci : pourquoi mon asso devrait-elle être sur Google+, alors que nous sommes déjà sur Facebook ? Bonne question. Et je ne dis pas que vous devriez forcément être sur Google+. Comme toujours, l’outil dépend de vos besoins, de vos objectifs, de votre stratégie.

Sachez avant tout que l’intérêt de Google+… Ne réside pas dans Google+. Non ! L’intérêt réside dans Google himself. Car Google+ n’est qu’un des multiples services de Google. Et la grande force de ce dernier est précisément de pouvoir regrouper ses services et créer des passerelles entre eux.

Parce qu’en étant sur Google+, votre asso peut utiliser tous les outils mis à disposition par Google (Google Drive, Youtube…), et en faire profiter sa communauté.

Et alors, est-ce si intéressant ?

 

3 bonnes raisons d’être sur Google+

3 raisons google+

Être sur ce réseau peut être intéressant pour au moins 3 raisons.

  • Premièrement, Google+ vous fait disposer d’un espace de travail collaboratif. Vous pouvez utiliser Google Drive et ainsi travailler sur des documents à plusieurs, les partager, les échanger facilement.
  • Deuxièmement, vous disposez de l’outil « Hangout », formidable outil de diffusion de vidéo en direct. Gratuitement, vous pouvez créer une conférence et la diffuser en direct sur Youtube, en utilisant la webcam de votre ordinateur. Ah oui, c’est que Youtube appartient à Google… Et vous pouvez même enregistrer cette conférence en direct, pour ceux qui ne pourraient y assister. Cette histoire de Hangout devrait donner de bonnes idées aux plus créatifs d’entre vous (voir aussi l’article « l’avenir des réseaux sociaux, cette fonction qui fait son trou« ).
  • Troisièmement, une page Google+ pour votre association peut considérablement améliorer le référencement de cette dernière. C’est à dire sa position dans le moteur de recherche Google… Évident. Puisque Google+ appartient à Google.

 

Et la tribu dans tout ça ?

Il est vrai que les 3 raisons citées ci-dessus ne parlent pas de la tribu. De votre communauté on-line. Si vous avez une page Facebook, peut-être disposez-vous de fans plus ou moins actifs, donc d’une tribu on-line. Mais qu’en est-il de Google+ ?

Soyons réalistes. Google+ est, depuis sa création (2011), la cible de nombreuses attaques plus ou moins ironiques. Certains le traitent par exemple de « réseau fantôme ». Sous prétexte qu’il n’y aurait personne sur cette plateforme. Plutôt que de me perdre dans un raisonnement trop subjectif, je vais simplement vous donner des chiffres, à l’heure où je publie cet article.

 

  • + de 500 millions de membres dans le monde (contre 903 millions pour Facebook). Google + est le second réseau social au monde en terme de membres. (Chiffres délivrés par le cabinet d’études sociales TrendStream pour le quatrième trimestre 2012).

 

  • Petit bémol pointé par les détracteurs ? Sur ces 500 milliards de membres, le réseau compterait seulement 135 millions de membres actifs. En effet, sont comptés « membres », tous les internautes utilisant un service Google… Ainsi, beaucoup de membres comptés dans les 500 millions n’ont jamais mis les pieds dans Google+. Certes. Mais Facebook utilise le même genre de procédé lorsqu’il parle de son million d’utilisateur. N’allez pas croire que ce million soit actif. Ainsi lorsque l’on aborde les chiffres… Tout est relatif.

 

Ce qu’il se passe, c’est que, comme pour chaque réseau social, le type d’audience peut varier. Certains déçus de Facebook, ou d’autres n’ayant jamais créé de profil sur la plateforme de Zuckerberg ont trouvé refuge dans Google+. Certains autres utilisateurs ont été séduits par Twitter. D’autres adoptent Tumblr ou explorent Pinterest. Mais tout ceci évolue. Les services ne sont pas figés. Ils peuvent donc séduire de nouvelles personnes, en proposant des services différents, au fil du temps…

Google+ n’est pas tant une ville fantôme que ce qu’elle parait. La communauté, si elle réagit moins, est bel et bien présente.

 

Mais mon asso peut-elle vraiment tirer parti de Google+ ?

google+ loading

Relisez vos objectifs. Si Google+ vous parait être un outil intéressant à tester, et si vous avez les ressources humaines pour le faire, peut-être devriez-vous. Ne serait-ce que pour tester les 3 raisons évoquées plus haut. Mais dans tous les cas, avoir une page Google+ pour votre asso, c’est déjà prendre les devants. Protéger votre nom.

Il appartiendra toujours à votre asso de choisir ses outils, en fonction de ses objectifs. Google+ est l’un de ces outils.

De nombreuses ONG sont sur Google+. Et n’y rencontrent pas le succès qu’elles ont sur Facebook. Pour autant, elles restent actives sur Google+. Pourquoi ? Parce qu’elles y trouvent certains avantages… Et prennent le pari de l’avenir de ce réseau social. Sans ça, elles ne se donneraient pas la peine d’investir du temps et des moyens humains pour le gérer.

C’est donc à vous de décider. Prendrez-vous le pari ?

2 exemples d’ONG sur Google+ :

La croix rouge française

WWF France

Votre association utilise-t-elle Google+ ?

View Results

Loading ... Loading ...
photo by: visualpanic
By | 2017-10-27T13:48:42+00:00 2 avril, 2013|Réseaux sociaux|

About the Author:

10 Comments

  1. Denis 23 janvier 2014 at 13 h 42 min - Reply

    Bonjour,

    Nous sommes un SEL à Quimper.(Fleur de blé noir)
    Nous sommes en pleine réflexion sur l’outil de communication.
    Plusieurs SEL de la région se posent les mêmes questions.
    Nous avons actuellement analysé nos besoins.

    Nous sommes intéresses par toutes information sur ce sujet

    cordialement
    Christian Denis
    tel 02 98 66 65 35

    • Sébastien - Comm Asso 29 janvier 2014 at 11 h 46 min - Reply

      Bonjour Christian et merci de votre commentaire,

      Si vous désirez me contacter directement pour des questions précises, n’hésitez pas à utiliser la rubrique contact du site !

      Sébastien.

  2. Staunton 26 janvier 2014 at 13 h 39 min - Reply

    Merci beaucoup de votre analyse pragmatique de Google plus pour association…
    je vais faire le saut…
    Très cordialement

    gael

  3. Alain Bonnefoy 19 juin 2014 at 9 h 13 min - Reply

    Les règles concernant les noms utilisés pour les adresse email posent un sérieux problème pour les associations. Ainsi il est impossible de créer une adresse du style association.lesjoyeuxlurons@gmail.com. Il faut créer une adresse personnelle puis une page Google+ pour la dite assoc.
    Problème, même si on peut faire apparaitre le pseudo association.lesjoyeuxlurons, le nom personnel apparait toujours. Hors une association n’est pas une personne physique et n’est liée à aucune d’entre elle, tout membre ou même membre du bureau n’est que temporairement dans l’association.
    Je ne vois pas comment s’en sortir.

    • Sébastien - Comm Asso 19 juin 2014 at 10 h 18 min - Reply

      Bonjour Alain,

      Je vais essayer de répondre de la façon la plus complète possible : 

      Tout d’abord, il faut bien faire la distinction entre un profil et une page, sur Google+.

      Effectivement, un profil ne peut être QUE personnel (Google+ interdit de créer un profil pour une structure, tout comme Facebook). Le profil est créé automatiquement lorsque l’on se crée une adresse e-mail sur GMAIL. Il doit être au nom et prénom de la personne détentrice de l’adresse GMAIL.

      Il faut donc créer une page pour votre association, à partir d’un profil personnel (là encore, même procédé que pour facebook).

      Vous aurez alors le titre automatique de propriétaire de cette page. A partir de ce moment, vous pouvez également nommer des administrateurs, c’est à dire des personnes qui pourront intervenir sur la page en postant des contenus. Attention toutefois, seul le propriétaire de la page a le pouvoir de SUPPRIMER la page.

      Si cette personne quitte l’association ou les instances dirigeantes, elle peut sans problèmes passer la main, c’est à dire transférer son statut de propriétaire de la page à quelqu’un d’autre.

      Pour passer la main, il suffira ainsi de nommer un second administrateur de la page (quelqu’un possédant un profil personnel Google+. Il doit être administrateur depuis au moins 2 semaines pour que vous puissiez ensuite lui donner le titre de propriétaire de la page et pouvoir vous retirer. Je vous place le lien qui explique cela, juste ici 😉

      La procédure est donc similaire à celle de Facebook (possibilité de créer une page, mais à partir d’un profil personnel. Puis possibilité de nommer plusieurs administrateurs pour passer la main).

      J’espère vous avoir aiguillé.

      Bien à vous,

      Sébastien.

  4. Brinde Lucidite 9 décembre 2014 at 11 h 14 min - Reply

    Est ce que Google association fonctionne en suisse (association, nous avons un compte Google)

    • Sébastien - Comm Asso 22 décembre 2014 at 22 h 06 min - Reply

      Bonjour. A ma connaissance, Google pour les associations ne fonctionne pas en Suisse. A l’heure actuelle, les pays concernés sont la France, l’Australie, le Canada, l’Angleterre, le Japon, la Nouvelle-Zélande, Le Pays de Galles et les États-Unis… A surveiller, d’autres pays s’ajouteront peut-être en 2015.

  5. Eglantine 30 janvier 2016 at 11 h 03 min - Reply

    Bonjour Sébastien,

    Nous souhaitons créer une adresse email pour une association de parents d’un collège, car nous allons mettre ne place plusieurs évènements.

    Peut-on donner plusieurs administrateurs en créant un profil, ‘(j’ai bien compris car Google+ interdit de créer un profil pour une structure).

    Quels conseils donneriez vous pour créer le nom de l’adresse email pour une association de parents d’élèves d’un collège. Est-ce que cela peut poser problème s’il est trop long ?

    Merci

    • Sébastien Froger 30 janvier 2016 at 21 h 37 min - Reply

      Bonjour Eglantine,

      Je ne suis pas certain d’avoir bien saisi votre question.
      Vous voulez créer une adresse courriel associée à un compte google+ ?
      L’un peut être totalement indépendant de l’autre. Il est possible de créer votre adresse courriel avec le fournisseur de votre choix (gmail, outlook, yahoo ou avec votre nom de domaine personnalisé). Le choix du nom de l’adresse peut faire la longueur que vous désirez, mais pour une mémorisation plus facile, il vaut mieux rester simple.
      Ensuite, si vous désirez créer un compte google+, vous devrez créer un compte google (automatique si vous utilisez une adresse gmail).

      Là il faut distinguer le compte google+ personnel d’une page google+ pour votre association. Vous pouvez créer un page qui sera propre a votre structure et qui a la particularité de pouvoir être gérée pas plusieurs personnes (il faut simplement qu’elles possèdent chacune un compte google).

      Si vous avez besoin de plus d’informations ou si j’ai répondu à côté de la plaque, n’hésitez pas à nous écrire par courriel via le formulaire de contact.

C'est à vous !