Sans aucune hésitation : oui. Une newsletter EST indispensable. Et si vous n’en avez pas encore mise en place, vous devriez sérieusement vous y atteler… Retour sur les raisons d’être d’une newsletter…

A quoi bon une newsletter ?

Certains diront peut-être : à quoi sert une newsletter, vu que nous communiquons avec les internautes via les réseaux sociaux ?

Ce sont deux choses différentes. La newsletter est réalisée à partir de votre site web. Et votre site web, sur Internet, est le point central de votre communication. Bien avant les les réseaux sociaux. Pourquoi ? Parce qu’on peut à coup sûr vous trouver sur votre site web. Il sera toujours là, contrairement aux réseaux sociaux. Votre site web, c’est là où tout le monde peut aller. Alors que tout le monde ne se trouve pas sur les réseaux sociaux.

L’avantage certain de votre newsletter, c’est qu’elle atterri directement dans la boite mail de votre public. Alors que sur les réseaux sociaux, l’information n’est pas si directe.

Un lien certain avec vos internautes

Tenir vos adhérents au courant des activités de l’association est la moindre des choses. Votre newsletter est donc un lien important que vous conservez avec votre public. Si votre site comprend également une partie Blog, rien ne vous empêche de consacrer une partie de votre newsletter au récapitulatif de ces articles.

Quoi qu’il en soit, n’oubliez jamais que votre Newsletter permet de pousser la porte de la boite mail des internautes. En s’inscrivant, ils vous invitent chez eux.

newsletter
Respectez ce geste en n’usant pas de la newsletter à outrance. Cependant, rien ne vous empêche de profiter de cette proximité pour poser des questions directes, demander l’avis des internautes sur tel ou tel sujet. Montrez-leur qu’ils sont importants pour vous et que leur parole compte.

Comment se déroule l’inscription ?

Vous ne devriez pas vous-même inscrire les gens à votre newsletter, mais leur laisser le loisir de s’y inscrire. Pour ceci, installez un catcher d’adresse e-mail sur votre site. Un catcher ? Une petite boite dans laquelle les internautes vont directement entrer leur mail, puis valider leur inscription. (Vous voyez ce catcher sur la colonne de droite de Comm Asso). Vous pouvez aussi présenter l’inscription via un formulaire sur une page de votre site Web.

Vous avez plusieurs possibilités pour créer cette inscription à la Newsletter. Vous pouvez, entre autre, tester des solutions gratuites (jusqu’à 1000 inscrits) telles que MailChimp (en anglais) et YourMailingListProvider (en français).

De même, la désinscription doit être rapide et facile. Dès ma première newsletter reçue, je dois savoir comment je peux me désinscrire. Si je connais d’emblée la procédure, j’ai moins peur de laisser mon mail, car je sais que je suis libre de rayer mon mail de la liste de l’association, quand ça me chante. Rien de plus énervant qu’une newsletter dont on ne peut se désinscrire…

Votre actualité mise en avant

Une Newsletter montre le dynamisme de votre association. Vous devriez la publier à fréquence régulière (1fois/mois, par exemple), pour ne pas polluer la boite mail de votre public. De temps en temps, une newsletter en plus, à titre exceptionnel, si votre actualité le nécessite.

De plus, elle doit être ludique. Rien de plus lourd qu’une newsletter invitant à consulter le rapport de la dernière Assemblée Générale. Seules les infos importantes et pertinentes doivent être mises en avant. Si possible, avec des visuels (photos, vidéos)…

Faites preuve d’imagination

A vous de définir les contenus potentiels de vos Newsletter. N’oubliez pas qu’elle peut également être un moyen de rappeler aux internautes que vous possédez des réseaux sociaux sur lesquels ils peuvent vous rejoindre. Vous pouvez placer systématiquement un lien vers ces derniers.

Enfin, ne surchargez jamais vos newsletter. Plus il y a à lire, plus l’internaute est découragé. Moins il y a de contenus, plus les lecteurs seront concentrés dessus. Allez à l’essentiel, même si vous avez beaucoup à raconter.

 

Le mot de la fin : la newsletter est au site Internet ce que la tomate est à la ratatouille. Un ingrédient indispensable. Ne passez donc pas à côté !

 

Creative Commons License photo credit: shaggyshoo

By | 2017-10-27T13:48:56+00:00 3 avril, 2012|Outils web|

About the Author:

C'est à vous !