Veiller ? Se tenir informé d’un sujet, d’une thématique, de l’actualité d’un nom… Il y a plusieurs raisons d’instaurer une veille sur Internet, et la chose n’est pas bien compliquée. Sans compter qu’elle peut servir votre association. Dans cet article, je vous montre comment pêcher l’info. Mais d’abord…

veille internet

Pourquoi veiller ?

Il y a plusieurs motivations à vouloir tenir une veille. En voici quelques-unes, pêle-mêle :

  • Savoir qui parle de mon association, et quand,
  • Savoir qui parle de la thématique de mon association, et quand,
  • Savoir ce qui se passe dans mon domaine d’activité,
  • Savoir qui relaie mon message,
  • Etc.

Le principe ? Ne pas perdre de temps à chercher de l’information. Automatiser les choses pour que l’information vienne à vous. Et regrouper ainsi les informations qui peuvent être utiles à votre communication, ainsi qu’à l’analyse des retombées de cette dernière.

Car ici, la veille intervient bien évidemment dans la démarche de communication de votre structure. Elle devient un outil d’évaluation de vos actions, de votre diffusion.

Comment pêcher ? Les alertes Google

Certains utilisent Netvibes pour mettre en œuvre leur veille et pêcher leurs infos. Mon conseil est d’utiliser les alertes Google. Je n’ai rien contre Netvibes, je trouve simplement les alertes Googles plus simples et rapides à mettre en place, sans compter qu’elles arrivent directement dans votre boite mail. Alors, comment taquiner le goujon avec cet outil ? Suivez le guide:)

  • Commencez par définir les mots clefs sur lesquels vous désirez veiller. Le nom de votre association, bien entendu doit être le premier de ces mots clefs. Pour le reste, libre à vous de choisir des mots en relations avec votre thème, etc. Réfléchissez au type d’informations que vous recherchez, et surtout, à quoi cette veille va vous servir.
  • Ensuite, c’est très simple. En haut, entrez votre requête de recherche, c’est à dire l’un des mots clefs de votre liste (le nom de votre association, pour commencer). Important : si vous avez plusieurs mots, veillez à mettre le tout entre guillemets. Par exemple, l’association Aide et action écrira « Aide et action ». Si vous n’encadrez pas vos mots de guillemets, vous allez vous retrouver avec des résultats qui utilisent seulement l’un de ces mots…
  • Pour finir, il ne vous reste plus qu’à faire vos réglages pour « Type de résultat », « fréquence », « nombre de résultat ». Vous verrez s’afficher sur la partie droite de votre écran, une liste de résultat google correspondante à vos critères. Ceci vous donnera une idée du type d’alertes que vous obtiendrez par la suite. Enfin, il vous reste simplement à rentrer le mail auquel vous voulez que les résultats de votre veille soient transmis, puis à cliquer sur le bouton « créer l’alerte » ! Je vous laisse faire vos réglages, mais en ce qui concerne la fréquence, je vous conseille 1 fois par semaine. Cela suffit amplement et vous forcera à ne pas vous occuper de cette veille trop souvent.
  • Renouvelez l’opération avec les autres termes que vous désirez suivre !

Et voilà, le poisson arrivera directement dans votre filet, chaque semaine. C’est à dire que l’info arrivera directement dans votre boite mail, chaque semaine. Mais vous aviez compris 😉

Le mot de la fin : instaurez une veille dès maintenant, c’est simple et rapide… Observez l’évolution de vos mots clefs et utilisez cette veille dans votre démarche de communication, pour l’analyse de vos retombées !

 

Creative Commons License photo credit: Marmontel

By | 2017-10-27T13:48:56+00:00 13 mars, 2012|Présence web|

About the Author:

C'est à vous !